Site d’échange : un mode de fonctionnement à copier pour les villes

 

Le site d’échange permet d’échanger avec une communauté

Le site d’échange exige des utilisateurs, de s’inscrire dans une communauté pour pouvoir se servir de la plateforme. Cette inclusion crée une  multiplicité d’échanges entre les membres qui produisent à une microéconomie facilitée par la monnaie d’échange du site. Dans une ville favorisant le partage et la collaboration, l’échange va être bénéfique à l’économie locale. Les habitants de la ville en question se tourneront davantage vers des projets locaux. Par exemple dans certaines villes, on a déjà vu apparaître des initiatives d’ateliers solidaires, de réparations de vélos, d’organisations de cours gratuits, et même d’expérimentations de transports partagés.

Le site d’échange permet le partage d’idées

Les sites d’échange, avec leur processus de négociation, de propositions et de contre-propositions sont tournés vers le partage. Celui-ci se fait d’ailleurs ressentir par les liens sociaux que peuvent tisser les membres entre eux. Les sites d’échange sont facilitateurs de débats, de discussions et donc de partages d’idées. Les villes peuvent appliquer le même processus. Pour fédérer et rapprocher les habitants, tout comme les membres d’un site d’échange, les villes peuvent organiser des discussions ouvertes pour parler de l’intégration de l’économie collaborative dans l’agglomération par exemple. Shareable a déjà testé ces discussions en 2013 qui se sont avérées concluantes et qui révèlent l’envie des citoyens d’inventer un nouveau modèle.

Le site d’échange régule les trocs

Le site d’échange représente l’institution » qui régule les échanges au sein de sa plateforme. C’est elle qui met en place sa monnaie d’échange et qui sélectionne les annonces des membres. Dans une ville, les autorités locales tiennent le rôle d’institution. Elles peuvent encourager les citoyens, les startups, les associations à développer leurs projets. Cela peut permettre à certaines villes de développer l’économie sociale et solidaire.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *